Scènes libres : un projet pour relancer les spectacles cet été

LA PANDÉMIE A IMPOSÉ UNE SUSPENSION ABRUPTE AUX SPECTACLES. EN REPENSANT L'ESPACE EXTÉRIEUR, SCÈNES LIBRES PERMET AUX SPECTACLES DE RENAITRE

SAUVONS LA SAISON DES FESTIVALS ET L’ÉTÉ CULTUREL 2020

Les industries culturelles, les arts de la scène et les arts vivants ont été parmi les plus durement touchés par la pandémie du Covid-19 et par le confinement international qui en a découlé. Partout les citoyens ont été contraints à l’isolement social et à la quarantaine, annulant ou reportant les événements culturels et les spectacles. L’industrie internationale des concerts est actuellement en hibernation forcée pour une durée indéterminée, et les rassemblements publics sont pour l’instant interdits par les autorités en raison de la santé publique. Nombreux demandent quand il sera permis et sécuritaire de se rassembler à nouveau pour célébrer la culture.

Cette fermeture prolongée a durement touché l’industrie du spectacles partout dans le monde, et Montréal, métropole des festivals et de la joie de vivre, ne fait pas exception.

La nôtre est une ville célébrée internationalement pour ses festivals d’été. Le Festival international de jazz de Montréal, le Festival Juste pour rire et le festival de musique Osheaga, entre autres, attirent des centaines de milliers de personnes et en emploient des dizaines de milliers d’autres. Jusqu’à ce qu’un vaccin au covid-19 soit trouvé, ces artistes et techniciens du spectacle se retrouvent sans emploi rémunéré dans leur domaine de prédilection. En outre, les travailleurs et les entrepreneurs des activités associées telles la restauration et le commerce de détail qui profitent des avantages marginaux de la saison des festivals subissent des dommages collatéraux. Enfin et surtout, les citoyens qui ont subi les diverses privations de quarantaine et de distanciation sociale doivent se passer de la joie et de la consolation de se réunir cet été et de regarder les artistes livrer leurs performances préférées.

À ce jour, aucune décision gouvernementale n’a été prise quant à la date à laquelle les événements culturels et spectacles pourront avoir lieu à nouveau. De par leur nature, les spectacles et les arts de la scène sont présentement considérés comme trop risqués, car ils semblent rendre impossible toute distanciation sociale nécessaire. Nous sommes pleinement conscients que, à ce jour, tous les spectacles et rassemblements publics au Québec sont interdits jusqu’au 31 août.

À cet égard, Scènes Libres n’a aucunement l’intention de remettre en cause la politique et les décisions de santé publique. Au lieu de cela, nous proposons une idée dans le cadre d’un dialogue continu, bien conscients que la politique évolue à mesure que nous en apprenons davantage sur Covid 19 et mesurons l’impact du retrait progressif des mesures de confinement.

Cela étant dit, nous croyons fermement qu’une certaine proportion des spectacles peut revenir dans les mois à venir, en toute sécurité. Nous invitons donc les promoteurs, les artistes et les autorités de santé publique à revoir nos paradigmes collectifs sur la distanciation sociale afin de considérer notre solution à cette impasse actuelle.

SCÈNES LIBRES

Le concept Scènes Libres mise sur les espaces extérieurs de la ville afin de permettre la tenue de spectacles normalement livrés dans des salles intérieures.

Notre idée clé est simple – des auditoires actuellement non autorisés à se réunir dans des salles et théâtres intérieurs peuvent se réunir en toute sécurité dans les vastes espaces urbains extérieurs si le projet est planifié en conséquence des meilleures pratiques de distanciation sociale.

Déployant les meilleures pratiques d’analyse de foules, des analyses du comportement des spectateurs, des stratégies de contrôle et de distanciation sociale, de la signalisation et de la technologie, Scènes Libres propose d’utiliser des espaces urbains vacants ou des espaces festivaliers sous-utilisés pour la tenue de spectacles. De la même façon, Scènes Libres peut être appliqué à des espaces publics et privés non encore pris en compte pour les spectacles, les transformant en lieux pouvant être utilisés en toute sécurité pendant les mois chauds à venir (de juillet à octobre).


COMMENT FONCTIONNE SCÈNES LIBRES

Il est admis que l’usage des des salles des spectacles ou de théâtre pendant la période actuelle de confinement présente de nombreux défis pour la santé publique, du fait des spectateurs assis en proximité directe les uns des autres. Les rassemblements extérieurs et festivals présentent des défis similaires de par le nombre élevé de spectateurs et de foules.

L’idée originale de Scènes Libres réside dans l’usage des espaces extérieurs de festivals pour les fins des spectacles normalement diffusés en salles.

Les experts médicaux conviennent que les chances de transmission de COVID-19 de personne à personne dans des espaces extérieurs par le toucher ou les particules en suspension dans l’air sont considérablement réduites si les individus maintiennent la distance sociale recommandée. En effet, les autorités sanitaires du gouvernement autorisent déjà certaines activités sportives de plein air avec un risque de contact minimal pour cette raison. Le retour à une certaine forme de sports d’équipe et d’activités de camp d’été est également autorisé pour la même raison.

Nous avons donc émis l’hypothèse que les espaces extérieurs traditionnellement utilisés pour les grands festivals et les espaces extérieurs qui remplissent actuellement d’autres fonctions peuvent être reconfigurés pour accueillir des regroupements d’une certaine taille pour les événements de divertissement en direct et les spectacles. Ces espaces doivent être balisés et reconfigurés pour accueillir des groupes distincts d’une taille approuvée par la santé publique, répartis en toute sécurité sur une zone suffisamment grande, avec de petits groupes de tailles autorisés par les responsables de la santé publique en toute sécurité et clairement éloignés des autres groupes de même taille ou de taille plus petite.


Des stratégies appropriées pour les entrées et sorties de groupe doivent être mises en place pour assurer un flux de trafic sécuritaire et fluide et éviter les goulots d’étranglement et les aires d’attente . Tout au long du parcours des spectateurs, des mesures d’orientation et de repérages intuitives et la présence d’agents facilitateurs , ainsi qu’une technologie portative avertiront la foule lorsqu’ils risquent de quitter une zone tampon sûre, afin qu’ils puissent rectifier en temps réel les enjeux de distanciation sociale. Le port de masques, un comportement social de plus en plus répandu, sera obligatoire pour minimiser les risques de transmission accidentels.

LA PROMESSE DE SCÈNES LIBRES

Pour démontrer son efficacité potentielle, nous avons appliqué le concept Scènes Libres à la Place des Festivals dans le Quartier des Spectacles de Montréal. Cet espace peut normalement accueillir près de 20 000 personnes pour des spectacles de grand déploiement et concerts en direct lors de festivals et autres événements. De toute évidence, il serait impossible d’autoriser une foule de cette taille tant que des mesures de distanciation sociale sont en place. Cependant, les espaces ouverts extérieurs de la Place des Festivals pourrait facilement accueillir une foule en rotation de jusqu’à 1000 personnes sur une base continue avec peu de reconfigurations et sans modification permanente.


Avec des promoteurs et des artistes disposés à participer à une série d’événements tournants dès juillet dans les mois les plus chauds de l’automne, l’espace Quartier des spectacles pourrait facilement et en toute sécurité accueillir de tels événements.

Les tournées à travers les frontières internationales étant difficiles dans un avenir immédiat, des numéros locaux de musique, de comédie et de cirque du Québec et du Canada pourraient être mis en valeur, offrant une diversion bienvenue du public, s’avérant une plateforme inestimable pour les talents locaux durant cet été de 2020.

Le plan suivant montre comment la foule peut être répartie en toute sécurité dans l’espace existant. Veuillez noter les zones de démarcation pour les groupes jusqu’à six personnes (celibataire, couple, famille.) Les zones désignées permettent aux individus de ces groupes de respecter une distance confortable les uns des autres, tout en profitant du spectacle. Les individus et les groupes seraient encouragés à apporter leurs propres chaises pliantes («fauteuils de soccer») sur le site, assurant une hygiène appropriée.


SCÈNES LIBRES: TRAME NARRATIVES & COMPOSANTES

La promesse de Scènes Libres est de créer un havre urbain, un espace de répit loin des troubles de la vie quotidienne et à l’abri de la réalité de la pandémie. Un domaine protégé et lieu de rassemblement privilégié où les familles peuvent passer de bons moments ensembles, profiter d’un spectacle et oublier les tracas de la COVD-19 pendant quelques heures. Pour générer ce sentiment de bien-être et de sérénité, le concept Scènes Libres comprend 7 composantes principales qui se déploient dans l’environnement urbain :


1. Enceinte végétalisée

Pour créer un sentiment de découverte mais aussi de réconfort, les sites Scènes Libres comprennent une grande haie végétale d’arbres matures dans des pots géants, fantastiquement illuminés pendant la nuit. Vu que les sites Scènes Libres soient situés sur des places ou des parkings, l’enceinte végétalisée contrastera avec leurs surfaces dures minérales et leur conférera une apparence à la fois paisible et accueillante, propice au sentiment d’évasion et de détente, ainsi que générera un périmètre plus défini et facilement contrôlé.


2. Portails magiques

Les passages dans le domaine protégé de Scènes Libres sont délimités par les portails magiques en forme d’anneaux à travers l’enceinte verte – ceux-ci célèbrent le seuil du havre urbain par lequel les citoyens sont transportés dans une oasis pendant la durée du spectacle. Ils jouent également un rôle plus fonctionnel en tant que zones tampons et antichambres du « Champ de Pixels » et sont à proximité directe des tentes de services.


3. Champ de Pixels

Le Champ de Pixels est la principale destination des spectateurs: une surface d’asphalte ou de chaussée autrement aride devient un tapis animé grâce à une traduction graphique minimaliste du slogan et de l’arc-en-ciel «ÇA VA BIEN ALLER». Par conséquent, le Champ de Pixels présente des carrés colorés dans un motif en quinconce à des échelles soit pour les piétons (2m x 3m) ou pour les véhicules (6m x 7,5m) selon les sites.

Cet arrangement précis assure des normes de distanciation sociale mais évoque aussi, avec sa palette aux couleurs vives, les jeux ludiques de marelle de notre enfance.

La position décalée des pixels garantit une visibilité maximale sur la scène depuis chaque point de vue. Les artistes visuels de l'OBNL montréalaise MU seront invités à marquer le plan du sol dans les pixels et à ajouter leur touche personnelle à la « courtepointe urbaine», devenant ainsi une exposition d’art temporaire en plein air et offrant un nouveau canvas d'échelle urbaine aux artistes visuels montréalais.


4. Scène urbaine

Le concept Scènes Libres comprend une scène massive de 40 mètres de large, un écran géant de 20 mètres de haut et un rideau rouge spectaculaire. La raison d’être de ces pièces de scène géantes est que, puisque nous proposons des divertissements en direct dans un format quelque peu dispersé en raison de la distanciation sociale – le spectacle et les artistes doivent être magnifiés pour améliorer leur présence sur scène. La scène urbaine devient ainsi instantanément un effet signature du concept Scènes Libres. Chaque Scène Libre comportera un espace d’arrière-scène entièrement fonctionnel et facilement accessible dans les coulisses, un salon vert pour les artistes et des espaces techniques.


5. Espoir

Chaque Scène Libre mettra en vedette un grand lettrage numérique ludique pour transmettre joie, espoir et solidarité; cela peut être verbalisé avec des slogans, de la poésie ou des paroles. Ces lettres géantes évoquent les paysages urbains vintage mais de manière ludique et ludique.


6. Village

Chaque site Scènes Libres fournira les services sanitaires essentiels, la billetterie, les soins d’urgence et l’espace pour une campagne de sensibilisation et de prévention COVID-19. Ce sera également le quartier général du personnel de sécurité ainsi que des animateurs et facilitateurs qui parcourront le site et assureront les mesures de distanciation sociale.


7. Promenade gastronomique

Ce déambulatoire sera un élément essentiel de chaque site Scènes Libres et proposera aux restaurants locaux durement touchés par la pandémie de présenter leurs produits avec des kiosques pop-up et des « food trucks ». Cela fournira aux restaurateurs une visibilité précieuse et de nouvelles sources de revenus pendant la crise, tout en ajoutant une commodité appréciée aux spectateurs de manière sûre en respectant les meilleures pratiques de distanciation sociale.

OCCUPATION TEMPORAIRE DU QUARTIER DES SPECTACLES

Le projet Open Stage propose un aménagement temporaire adapté à la distanciation sociale du site du Quartier Spectacles lors de la transition du moment COVID-19 actuel vers des heures plus normales. Nous proposons que le boulevard De Maisonneuve. être fermé à la circulation automobile pour devenir une zone piétonne alimentée par "food trucks", dont les opérateurs seraient invités à servir les consommateurs tout en respectant les protocoles de distanciation sociale en vigueur.

Cela constituerait une vitrine précieuse pour les restaurants montréalais qui, comme l’industrie partout dans le monde, a été décimée par le confinement induit par la pandémie.

Les étals existants alignant DeMaisonneuve feraient des dosettes idéales qui respectent les normes de distanciation sociale, avec peu d'adaptation. La rue Sainte-Catherine au sud serait également piétonne et servirait de zone tampon pour la gestion du flux de foule. Une place ouverte actuellement sur le coin nord-est de la pourrait servir de deuxième scène accueillant jusqu'à 350 personnes. Étant donné que le son d'une scène à l'autre ne voyagerait pas, les spectacles peuvent avoir lieu simultanément, accueillant plus d'artistes et de techniciens.


Les déplacements à partir de ces zones seraient découragés, sauf pour les déplacements nécessaires vers les toilettes et les stations de nourriture  À cet égard, des camions de restauration (« food trucks ») seront conviés dans les zones désignées et invités à servir les spectateurs tout en respectant tous les protocoles de distanciation sociale actuels. La technologie portable distribuée lors de l’événement signalerait à la fois aux membres du public et à la sécurité lorsque des individus ou des groupes ne respectent pas les paramètres de distance sociale.

Afin d’éviter les goulots d’étranglement et l’attente au début de l’événement, nous encourageons que les arrivées soient échelonnées sur une certaine période. Dans le même temps, des zones tampons pour le traitement des arrivées seraient créées en différents points du site du festival. Dans ces zones tampons, une distanciation sociale appropriée du type déjà établi à l’extérieur des magasins pourrait facilement être respectée. Le même principe serait appliqué à la sortie – divers membres du public se verraient distribuer des «codes de sortie» et seraient invités à quitter les lieux de manière échelonnée et par cohortes, là encore pour prévenir l’encombrement. À noter que dans toute la zone, de grandes aires de mouvement ressemblant aux «couloirs hygiéniques» déjà établis dans la ville de Montréal pour les piétons seraient utilisées pour les entrées, les déplacements et les déplacements vers les toilettes et les camions de nourriture.

La distanciation sociale serait obtenue en dirigeant les utilisateurs sur un trajet sur et hors du site. Les «Portails» créent des zones tampons, avec une stratégie d’éclairage dans le sol et des aménagements végétalisés temporaires marquant le périmètre de l’enceinte du spectacles ») et créant une zone distincte à travers laquelle le trafic piétonnier est dirigé.


De cette façon, divers actes et numéros pourraient être programmés tout au long de la journée pour assurer un flux constant de membres du public et assurer une activité constante tout en réduisant la densité et en contrôlant la circulation de manière hygiéniquement sûre.

Bien que les chiffres globaux ne puissent pas égaler ceux d’un été régulier au Quartier des spectacles, cette stratégie permet à ce précieux atout local d’accueillir les citoyens et de soutenir la vie culturelle. Il va sans dire que cela contribuerait également à garantir une quantité non négligeable d’emplois dans une industrie pendant une période où les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux investissent massivement pour relancer l’économie.
Le Quartier des spectacles continuerait en 2020 à être fidèle à son nom et à sa vocation première de promouvoir et supporter les salles et théâtres de son territoire en facilitant la diffusion sécuritaire de leurs productions culturelles pendant la pandémie.

MODE 2: SITE PRIVÉ / PUBLIC RÉUTILISÉ


Les lecteurs astucieux seront déjà au courant des plans dans diverses juridictions à travers le monde pour faire revivre les Drive-ins traditionnels en tant qu’espaces de divertissement public (et, bien sûr, des projections de films.) Cette décision arrive à point nommé pendant la crise COVID-19 car elle rassemble un certain nombre de gens dans leurs voitures, assurant de ce fait les mesures d’hygiène et de distanciation sociale appropriées, tout en offrant des opportunités pour la congrégation.

Avec Scènes Libres, cette stratégie peut être poussée un peu plus loin.

À l’heure actuelle, les centres commerciaux du monde entier ont été durement touchés par le COVID-19 et par les fermetures qu’ils ont subis. Les propriétaires de centres commerciaux recherchent activement de nouvelles façons de faire connaître leurs propriétés aux communautés environnantes et augmenter le flux des visiteurs.

Le concept Scènes Libres permet aux exploitants de centres commerciaux de créer rapidement des scènes dans leurs aires de parking sous-utilisées.

Ces scènes et écrans peuvent être utilisés pour devenir des lieux extérieurs pour la tenue de spectacles à travers le Québec, le Canada et d’autres juridictions. Le public se garerait dans des zones désignées pour profiter du spectacle, avec l’audio fourni par la diffusion FM et la vidéo redistribuée si nécessaire via le grand écran contextuel.


Pour notre étude, nous avons choisi le Carrefour Laval à Laval, Québec. Le site existant comprend une grande zone de stationnement qui est actuellement largement inutilisée au coin des boulevard des Laurentides et du Carrefour Laval.

Comme le montre l’illustration, nous avons appliqué le concept Scènes Libres pour réorganiser l’espace en tant que lieu de divertissement accessible en voiture mais selon les mêmes principes et composantes que celui de la Place des Festivals.


Ici, comme sur le site du Quartier des spectacles, les mesures et techniques issues des meilleures pratiques seraient utilisées pour contrôler les mouvements des spectateurs et éviter les regroupements spontanés. Des couloirs de sécurité balisés seraient conçus et utilisés pour que les membres du public puissent circuler dans les toilettes ou les camions de restauration tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Une signalisation intuitive et ludique de même que des animateurs et facilitateurs sur place assureraient le respect des mesures de distanciation sociale en tout temps.


Les centres commerciaux ont été fermés pendant des mois pendant la quarantaine. Cela a exacerbé la crise du secteur commercial de la « brique et du mortier » qui se sévissait déjà avant la pandémie de Covid 19 en regard de la progression des ventes en ligne.

Ces espaces de divertissement "pop-up" offrent une nouvelle forme de pertinence et d’intégration dans la communauté pour les centres commerciaux pendant une période de relance économique.

UNE INITIATIVE À L’ÉCHELLE DE LA VILLE

Étant donné que l’Open Stage est applicable en deux modes, le système peut être utilisé pour fournir des lieux de spectacles sécuritaires sur le territoire de la grande région métropolitaine, à la fois sur les places urbaines ouvertes et les espaces de stationnement decentres commerciaux périphériques.


Notre analyse comprend la couverture des espaces à travers l’île de Montréal et ses banlieues adjacentes. Les mêmes principes pourraient être appliqués à d’autres villes.

UNE OPPORTUNITÉ POUR LES INDUSTRIES DE TÉLÉVISION ET DE STREAMING EN LIGNE

Nous sommes d’avis que les événements en direct organisés dans les zones Scènes Libres ne devraient pas être réservés uniquement au public en direct.

Les diffuseurs et les streamers avides de contenu et ce, à un moment où la production de nouvelles émissions est difficile, pourraient facilement se greffer sur ces nouveaux événements en direct.

Les émissions qui ont lieu dans ces lieux pourraient facilement être capturées pour la diffusion et la distribution en direct, attirant le public bien au-delà des spectateurs réunis sur place. Encore une fois, cela offrirait des possibilités d’emploi à des professionnels de l’industrie autrement durement touchés.


VISIBILITÉ POUR LES MARQUES ET SOCIÉTÉS SUPPORTANT LA CULTURE

Les commerçants et les marques dépendent de la visibilité offerte par les festivals et les divertissements en direct. Les événements étant annulés cet été et cet automne, ils cherchent de nouvelles façons de communiquer avec les consommateurs. Scènes Libres permet aux promoteurs, aux gouvernements et aux artistes d’ appuyer les industries culturelles et des arts vivants et de créer un seuil minimum acceptable d’activités qui peut soutenir et stimuler l’économie pendant la période délicate de réouverture et d’atténuation continue.

Enfin, Scènes Libres canalise les élans grégaires des montréalais dans un contexte sécuritaire et contrôlé, décourageant de ce fait les rassemblements impromptus que nous témoignons presque quotidiennement et qui mettent en péril la santé publique.

En ce sens, il répond parfaitement aux besoins fondamentaux de sociabilisation et de congrégation des citoyens et ce, à un moment où nous en avons tous grandement besoin.


ENSEMBLES SAUVONS L'ÉTÉ CULTUREL 2020!


Pour en savoir plus, visitez notre site Internet au www.sceneslibres.com.


SCÈNES LIBRES: une idée originale de Michel Lauzon, LAAB collectif et Tony Babinski, The Foxglove Concern.


© Tous droits réservés 2020 Scènes Libres, Open Stage, LAAB et The Foxglove Concern. Par les présentes, les entités susmentionnées affirment leur droits de propriété intellectuelle, moraux et d'auteur sur les concepts, idées, noms, solutions et images présentées dans ce document.

682 WILLIAM | SUITE 100

MONTREAL | QUEBEC | CANADA

H3C 1N9

T. 514.898.4596

INFO@LAABCOLLECTIVE.COM

© 2020 LAAB inc.

Let's start a conversation.

  • Vimeo - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc